Le règlement européen du 25 mai 2018, fait suite à la loi informatique et libertés. C’est une nouvelle règlementation qui régit tous les traitements de données et qui va assurer la sécurité des données des personnes concernées. Aussi, ce nouveau règlement va responsabiliser les entreprises sur les risques qu’elles encourent si les traitements de données personnelles ne suivent pas la norme. L’usage d’un outil rgpd est donc indispensable pour être conformité !

Etre conforme au règlement avec un outil RGPD

Avec les nouvelles obligations citées dans le RGPD 2018, le traitement de données à caractère personnel est très protégé. Les entreprises, avec l’assistance d’un responsable du traitement et d’un Dpo, se doivent d’assurer la protection des données personnelles. Pour rester en conformité, elles doivent savoir et maîtriser les données sensibles qui transitent dans leur système d’information : leur provenance, leur nature, leur destination, leur durée de conservation, leurs finalités…

Disposer d’un outil permettra un suivi régulier et systématique de la tâche et une meilleure gestion des données. C’est la mission même des logiciels de règlement et de collecte de données personnelles. Il existe de nombreuses plateformes facilitant l’usage d’un outil rgpd pour le traitement des données. Vous pouvez avoir plus d’informations ici.

Outre le fait de pouvoir prouver la conformité de gestion des données d’une entreprise, ce genre d’outil permet aussi de mettre en place une cartographie bien propre et détaillée de toutes les données manipulées par les entreprises. L’identification des risques sera mise en avant et des défis à mettre en place pour être en conformité tout en respectant les droits des personnes. Un outil permettra aussi d’alléger les travaux du délégué à la protection et des responsables de traitement.

Une réduction des risques non négligeable

Pour faciliter la mise en conformité d’une entreprise et recenser les données, un outil rgpd est indispensable. En effet, avec l’ère du numérique, désigner un délégué ne suffit plus pour assurer la mise en conformité. Il faut garantir la cybersécurité des données à caractère personnel. Grâce à un outil rgpd, il sera plus facile de manipuler et de traiter les données comme il faut.

S’il est vrai que recueillir des données sur le web est incontournable pour une entreprise afin d’étendre son marché et pour proposer des produits répondants aux exigences du client, il faut toutefois mettre en place un traitement validé par la Cnil.

Il sera même possible d’établir une stratégie marketing particulièrement efficace afin d’atteindre ses objectifs plus simplement et pour éviter que les données personnelles circulent illégalement. Mais quels sont les risques inhérents au traitement de données ? L’atteinte à la vie privée, le risque commercial et le risque règlementaire.

Une protection des données plus efficace ?

Le nouveau règlement RGPD sur la protection des données personnelles impose aux entreprises une très grande attention. Traiter de nombreuses données des personnes demande un maximum de temps à la société. En plus, en cas de violation de données ou de non-respect de la loi les sanctions ne sont pas du tout négligeables. Pour une gestion meilleure et optimisée, un logiciel ou un outil rgpd est de mise. Vous aurez accès à de multiples solutions pour gérer tous les risques.

D’autre part, l’usage d’un outil a pour but de faciliter la mise en conformité avec la nouvelle loi RGPD. Les entreprises n’ont plus à attendre un contrôle de la CNIL pour prouver qu’elles sont effectivement en conformité. Toutefois, pour appliquer la loi à la règle, il faut qu’il y ait d’autres intervenants comme le sous-traitant, le data protection officer ou les dirigeants d’entreprise.